Association des Professeurs de Français du Bénin

Bénin/ Concours national de BD sur les 50 ans de la Francophonie Institutionnelle

L’IFB et l’APFB mettent les lauréats en atelier de formation

 

Dans le cadre des activités entrant dans la célébration du mois de la Francophonie, L’institut Français de Cotonou en collaboration avec l’Association des Professeurs de Français du Bénin organise régulièrement des concours de langue qui met en compétition les lycéens et collégiens de tout le pays. Cette année 2020, cette activité coïncide avec la célébration des 50 ans de la Francophonie  Institutionnelle. C’est pourquoi, sur l’initiative de Madame Estelle Dagaut, Attachée de Coopération pour le français,  les jeunes apprenants sont soumis à un double défi : mettre leur talent de dessinateur au profit de leur maitrise de la langue française et de la Francophonie. Au bout d’une sélection rude, dix d’entre eux sont retenus pour suivre un atelier de dessin qui se déroule à l'Institut français de Cotonou du mardi 25 au samedi 29 février 2020 sous la houlette de Constatntin ADADJA.

Quelle ville rêves-tu dans le futur ? Que pensez-vous de votre futur ? Et comment imaginer vous votre avenir ? C’est à ces différentes interrogations que tenteront de répondre les participants à travers des Bandes Dessinées et des scénarios. Pour Constantin ADADJA, expert des Bandes Dessinées et formateur, cet atelier de formation, qui a pour thème "votre ville du futur", va permettre à ces jeunes de créer des scénarios et de les  transcrire sous la forme de Bandes Dessinées. L’objectif que vise cette activité est non seulement d’apprendre aux jeunes comment réaliser une bande dessinée et un scenario mais aussi et surtout d’avoir une idée de ce qu’ils pensent du futur, d'avoir leur vision d’une ville du futur et de comment ils appréhendent le monde.

 A la fin de la formation, les bandes dessinées qui vont être retenues seront conservées dans un grand livre et les auteurs pourront voir leurs œuvres publiées. Un véritable stimulus pour ces jeunes qui désirent embrasser ce métier. Les participants se disent satisfaits de cette première journée et espèrent en apprendre davantage.

Hubert DJOGUE

Président Apfb  Littoral Est